Le Béton atout de nos territoires

Médiathèque

Mieux vivre > Un cadre de vie plus confortable > La réduction des nuisances sonores

Mieux vivre Un cadre de vie plus confortable

La réduction des nuisances sonores

La problématique :

Dans le cadre du Plan National Santé-Environnement, l’État a décidé d’introduire une attestation de prise en compte de la réglementation acoustique pour les bâtiments. En effet, le bruit est une préoccupation majeure de la population et la maîtrise des nuisances sonores liées au voisinage, aux infrastructures routières et ferroviaires est devenue une priorité.

Les solutions techniques :

Pour les bruits solidiens, ou bruits de choc, l’énergie acoustique se propage sous forme d’ondes dans le plancher et dans les parois solidaires. La réalisation de joints de dilatation permet de réduire notablement la transmission directe et latérale en mettant en place des stratégies de ruptures. 
Pour les bruits aériens, les choix constructifs offrent des solutions à masse surfacique élevée et donc à bon indice d’affaiblissement acoustique sont à privilégier.
Pour les bruits aériens générés par les circulations routières ou ferroviaires, les écrans acoustiques atténuent, par absorption et réflexion, la transmission et la propagation directe des bruits. Ce «piège à décibels» améliore durablement le cadre de vie des riverains.

Les solutions techniques bétons :

Bâtiments :

La règlementation donne plusieurs objectifs à atteindre.
Des réponses apportées par le BPE : Le BPE permet de réaliser des structures lourdes et très homogènes dans leur conception.
Associé à des isolants thermo-acoustiques efficaces et à des procédés constructifs permettant de désolidariser les différents éléments de la structure, le BPE permet d'obtenir d'excellentes caractéristiques acoustiques grâce à son indice d'affaiblissement acoustique important.
Il faut cependant souligner que la conception du bâtiment et le bon traitement des liaisons sont des facteurs essentiels pour garantir une bonne acoustique.
Concernant les bruits aériens extérieurs, dans la réglementation des maisons individuelles isolées, seuls les bruits aériens extérieurs dus au trafic sont pris en compte.

Il faut s’efforcer de maîtriser :

Documents techniques :

> Guide pratique Bâtiment, chapitre 2
> B 41 « Béton et confort : acoustique »
> B 42 « Béton et confort : la santé », page 16
> B 45 « Bâtiment et santé, bien être et bien vivre, toutes les solutions béton », chapitre 2
> B 54 « Le BPE en maison individuelle et petit collectif », chapitre 2
> B 90 N « Performances thermiques et acoustiques des bâtiments en béton »
> D 24 « Le petit dictionnaire des idées reçues »
Diaporama "Guide pratique bâtiment"
> Solutions béton « Démarche HQE pour bâtiments », n° 123
Solutions béton « Démarche HQE pour bâtiments », n° 127
> Solutions béton « Béton & Confort acoustique », n° 133
> Solutions béton « Bâtiments en béton et bien-être », n° 142
> Diaporama « Maison individuelle »
> Collection Construction moderne

 

Route :

Les règles de dimensionnements (fonctions notamment de la granulométrie des agrégats) doivent prendre en compte l’intensité du trafic et permettent de limiter les bruits de roulement.

 

Documents techniques :

> Guide technique, Chaussées en béton, SETRA/LCPC, 2000
> Fiche technique n°1 « Les voiries urbaines en béton », chapitre 2.6
> Diaporama « Les bétons de voirie et d’aménagements urbains », session 3.3
> Solutions béton « Les infrastructures de transport », n°109
 

Génie civil :

Document technique :

>  T 45 "Ecrans acoustiques en béton – le choix du silence, un choix pour l’avenir"